logo FB share.png

COSMOCHLORE

Au début de 2019, le 17 janvier, j’avais publié sur

Tawmaw,Kachin State, Myanmar
(Mg,Fe2)5Al((OH)8AlSi3O10).png

Tawmaw,Kachin State, Myanmar

Ce nouveau minéral est un phosphate de calcium, strontium, magnésium, fer et aluminium en inclusion dans de la quartzite à lazulite du mont Ibity, région d'Itremo à Madagascar.

 

Il a été nommé en l’honneur de Bernard Lasnier, professeur émérite, fondateur, en 1984, du Diplôme d’Université de Gemmologie de l’Université de Nantes. En 2015, durant un cours du DUG, une cristallisation de taille infra millimétrique a attiré l’attention dans une quartzite bleue, une pierre fine facettée, acheté par un chercheur du laboratoire dans un salon de minéralogie. Il a fallu trois années de recherche et d’étude pour aboutir à la validation de la nouvelle espèce par l’IMA, l’International Association of Mineralogy à Toronto.

Le Dr. Benjamin Rondeau, nous montre sur son écran un cristal de Lasnierite de quelques dizaines de microns.

PR. Bernard Lasnier

La Lasnierite se présente sous forme de cristaux à lames transparentes, quasi incolores, dont la section peut atteindre 120 × 60 µm. Seulement cinq cristaux ont été identifiés dans les échantillons. Les cristaux étaient en inclusions dans le quartz, ils ne pouvaient pas être extraits selon les techniques mécaniques, ce qui excluait toute diffraction de rayons X «classique» sur un échantillon monocristallin ou en poudre. Des lamelles FIB (Focused Ion Beam) ont été extraites et, ainsi, la structure a pu être étudiée avec succès par la toute nouvelle méthode de tomographie par diffraction électronique de précession (PEDT) associée au raffinement dynamique. Confirmant ainsi l'efficacité de cette méthode pour étudier les espèces minérales de petit volume impossible à étudier par les méthodes et moyens classiques de diffraction au rayons X.

Pour élaborer sa description, plusieurs tentatives de prélèvement ayant échouées, il a fallu mettre au point de nouvelles technologies qui permettent d’étudier des cristaux de quelques microns.

Les minéraux associés comprennent divers phosphates, sulfates, oxydes et silicates.

Elle est basée sur les analyses par microsonde électronique à spectrométrie dispersive en longueur d'onde (WDS) et calculée sur 12 atomes (O + F) par unité de formule, est la suivante : 87 (P2.99Si0.01) ∑3,00 (O11.41F0.59) 12. LA-ICPMS montre que les concentrations de Li, Be et B sont inférieures à la limite de détection. La densité calculée sur la base de la formule empirique est de 3,162 g cm-3.

Les spectres Raman montrent des pics caractéristiques à 99, 122, 278, 418, 510, 569, 590, 621, 661, 985, 1028, 1040, 1063, 1100, 1126 et 1148 cm-1.

Les spectres Raman montrent également l'absence de H2O et de CO2.

Since 01-06-2021