retour dossier.png
logo FB share.png

LE JADE

" Page réalisée avec le précieux concours d'une amie, Caroline Tran Vhin, gemmologue FGA, grande spécialiste française du Jade. "

https://www.eurojade.fr

Eurojade

Le nom Jade évoque deux mythes à l'esprit :

  1. la couleur verte ;

  2. la Chine.

Voilà l'anti-mythe :

  1. Il y a du Jade de toutes les couleurs ou presque !

  2. Il n'y a que très peu de gisements de Jade en Chine.

La Parole est à Caroline...

" La majorité des Asiatiques aime le jade (jadéite) vert intense dont leur couleur approche celle du jade "vert intense qualité supérieure" (traduction du chinois) le plus cher dans la classification de la jadéite.

A côté de ce vert, le lavande est également très recherché, d'où les nombreux bijoux de couleur violette criarde (n'ayant rien à voir avec la couleur subtile du jade non traité) sur les marchés.

Le blanc est également recherché, plutôt un blanc très translucide, appelé "water colour" ou "couleur d'eau", mais pas par la majorité qui n'y connaît rien, je parle toujours en général, comme je dirais que la majorité des Français pense que les saphirs sont bleus, et les grenats rouges, alors qu'il existe des saphirs et des grenats verts, par exemple. Désolée, généraliser n'est pas idéal, mais me paraît nécessaire pour simplifier). Ce que l'on trouve sur les marchés ou dans les boutiques asiatiques, ce sont beaucoup de jades (vrais ou faux, mais en tout cas traités), blancs avec des traces brunâtres ou jaunâtres, qui imitent le jade néphrite (je parle bien de néphrite et pas de jadéite), car le jade néphrite blanc "mutton fat" ("gras de mouton") est très recherché par les collectionneurs dans les salles des ventes (on en trouve également de superbes exemplaires dans les départements d'Arts Asiatiques des musées) et a pour les Chinois une symbolique très forte liée au passé de leur pays et aux empereurs. Les prix sont astronomiques et on ne risque pas d'en trouver dans une boutique pour touristes.

De ce fait, l'amateur qui n'est pas connaisseur va se précipiter sur du jade jadéite vert vif en pensant acheter du jade impérial alors que dans la plupart des cas il n'en a pas les moyens vu les prix réels pratiqués (un petit cabochon pour monter en bague peut coûter plusieurs milliers d'euros), idem pour le jade violet. De même il achètera des sculptures blanches en croyant acheter de la néphrite blanche alors qu'il sera en possession au mieux d'un bloc de jadéite blanchi au pire d'une imitation.

Les Chinois aiment donc la jadéite verte et la néphrite blanche... et bien d'autres choses ! "

Différentes couleurs de jadéite.

Photo du web

Le Jade est certainement la pierre la plus méconnue dans le monde occidental, c'est aussi la plus imitée.

​​

Alors qu'est-ce que le Jade ?
"C'est un nom commercial pour deux minéraux très différents l'un de l'autre, la néphrite et la jadéite !"

Mine de jadéïte région de Tawmaw, Myanmar.
Photo : Fred Ward

The Polar pride, un bloc de néphrite de 18 tonnes trouvé en Colombie Britannique, Canada.

Photo du web

La différenciation des deux minéraux date de 1863, c’est un minéralogiste français, Alexis Damour, qui découvre la jadéite dont la composition était différente d’un autre jade la néphrite qu’il avait étudiée en 1846, la néphrite.

L’origine du mot Jade est espagnole, ce sont les conquistador qui au XVème siècle baptisèrent le jade « piedra ijada » - pierre du flan – d’après les croyances amérindiennes, guérison des maux des reins, des coliques néphritiques et ayant le pouvoir d’écarter les démons.  L’équivalent latin étant « lapis nephriticus ».

JADE JADÉITE

Silicate de sodium et d’aluminium du groupe pyroxène,

Dureté : 7,

Densité : 3.30 – 3.36

IR : 1.64 – 1.68

Structure granulaire dure et dense mais fragile

Rare et considérée comme précieux

 

 

Rarement trouvé sous forme de cristaux hémiédriques, le plus souvent en tant que jadéite de roche métamorphique monominéralique, qui est souvent utilisée comme gemme ornementale et comme matériau de sculpture.

 

L’origine du mot Jade est espagnole, ce sont les conquistador qui au XVème siècle baptisèrent le jade « piedra ijada » - pierre du flan – d’après les croyances amérindiennes, guérison des maux des reins, des coliques néphritiques et ayant le pouvoir d’écarter les démons.  L’équivalent latin étant « lapis nephriticus ».

 

Masques Olmèques

Jade jadéite des carrières de la Sierra de las Minas à Zacapa, dans la vallée de la rivière Motagua

Photo EuroJade.

Bouddha de Jade de Wat Dammamongkol,

Jade néphrite  taillé dans un bloc de 32 tonnes provenant de Colombie Britannique au Canada.

Photo EuroJade.

JADE NEPHRITE

Silicate de calcium et de magnésium du groupe amphibole,

Dureté : 6,5,

Densité : 2.8 – 3.1

IR : 1.62

Structure fibreuse solide

En plus de l'amphibole, la néphrite peut contenir des quantités minimes à traces de diopside , grenat grossularitique , magnétite , chromite , graphite , apatite , rutile , pyrite , datolite , vésuvianite , préhnite , talc , polymorphes serpentins et titanite .

La néphrite blanche, appelée jade blanche ou jade graisse de mouton , est une trémolite presque pure, tandis que la plupart des néphrites est verte en raison de la teneur en Fe de l'actinolite. Les couleurs chrome néphrite vert émeraude (via une substitution Na + -Cr 3+ contre Ca 2+ -Mg 2+ ) et la néphrite jaune à brune sont colorées par les oxydes et hydroxydes de fer introduits

 

LES PRINCIPAUX GISEMENTS DANS LE MONDE

 

Jadéite

  • Myanmar, Japon, Kazakhstan, Chine, Russie, Guatemala, Etats-Unis, Italie.

Néphrite

  • Canada, Myanmar, Japon, Kazakhstan, Chine, Russie, Guatemala, Etats-Unis, Italie
     

 

LES IMITATIONS

Sur le site EuroJade vous trouverez toute une liste (non exhaustive) de ce qui peut vous être proposé à la place du jade de ce qui peut vous être proposé à la place du jade.

 
 

De nombreux matériaux sont utilisés pour imiter le jade, et ceci parce qu'ils sont plus faciles à obtenir que le jade et/ou plus faciles à travailler (leur dureté et leur résistance étant moindres  par exemple) et/ou moins coûteux.

Soyez méfiants !

De nombreux commerçants ou autres interlocuteurs (certains en toute bonne foi, d'autre moins) vous proposeront des pièces prétendument en jade sous des appellations toutes plus fantaisistes les unes que les autres : "nouveau jade", "jade du Hunan", "jade de Sinkiang", "jade de Khotan", "jade coréen", "jade du Transvaal", "jade du Queensland", etc. 

Ces articles ne sont pas en jade !

En effet, l'appellation ne donne pas la qualité !

LES TRAITEMENTS

Selon les traitements le Jade jadéite aura une qualité qui se décline sur une échelle de A à D.

  • Jadéite A naturelle cirée à la cire d'abeille pour remplir les microfissures en surface de la pierre.

  • Jadéite B blanchie à l'acide puis imprégnée à la résine polymère.

  • Jadéite blanchie à l'acide, teinte et imprégnée de résine polymère ; cette jadéite est une jadéite de type B teinte.

  • Jadéite teinte : l'existence de ce type de jadéite est presque toujours préexistante à celle de la jadéite B et C, donc à l'utilisation de la résine polymère.

Beaucoup plus de détails sur la page :

https://www.eurojade.fr/fr/types-qualites

retour dossier.png

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png

* Les rubriques marquées d'un astérisque sont obligatoirement renseignées.