QU'EST-CE QU'UN VOLCAN ?

C’est un phénomène géologique issue de la remonté de magma, sous forme d’éruption, à la surface de la croûte terrestre. Les volcans se produisent soit en surface, soit au fond des océans. Ce sont des phénomènes complexes construits par des successions d’éruptions.

Le mot volcan est issu du latin « Vulcanus », le nom de Vulcain, le dieu romain du feu.

En 2018 on compte 1511 volcans actifs sur la Terre, dont une soixantaine fait éruption chaque année. Depuis vingt ans, le nombre de volcans actifs augmente et les éruptions sont plus nombreuses.

La vulcanologie ou volcanologie est la science qui étudie les phénomènes liés aux volcan, ces phénomènes sont appelés le volcanisme. Les vulcanologues par leurs études des phénomènes  recherchent à  prévoir les risques liés aux éruptions.

Types de volcans

 
 
 

Il existe deux types généraux de volcans :

  • Les volcans explosifs : leurs éruptions sont des explosions projetant une lave pâteuse et des nuées ardentes de cendres brûlantes formées de colonnes pliniennes ou de coulées pyroclastiques. Ils sont le plus souvent issus de la subduction ;

  • Les volcans effusifs : leurs éruptions sont moins violentes d’où s’écoule une lave très fluide. Volcans de points chauds, ils sont le plus souvent sous marins sur les dorsales océaniques.

 
 
 

Types de volcans

Structures des volcans

L'ensemble des structures des volcans

  • Le réservoir à magma qui est alimenté par le manteau terrestre est appelé « la chambre magmatique » située à une profondeur de quelques à plusieurs dizaines de kilomètres dans la lithosphère.

  • Le magma remonte de la chambre magmatique à la surface par « la cheminée » qui traverse la croûte et le cône d’accrétion.

  • Le cône d’accrétion se forme par le dépôt de la lave lors des éruptions il est formé de couches de laves refroidies.

  • Au sommet du cône là ou débouche la cheminée il y a le cratère.

  • Des cheminées secondaires peuvent partir de la cheminée principale ou de la chambre magmatiques elles débouchent dans des petits cônes secondaires ou cônes adventifs.

  • Fissures latérales, elles se produisent gonflement du cône lors d’éruption, elles émettent de la lave sous forme de fontaines alignées.

     

On distingue trois formes principales de structures volcaniques

  • Lorsque la surface de l’étendue du volcan est très supérieure à sa hauteur comme dans le cas des volcans effusifs à laves fluides ont parle de volcans boucliers ou volcans plats.

  • Lorsque la hauteur est prédominante due à la forte viscosité des laves on parle de stratovolcans qui sont les volcans aux éruptions explosives.

  • Dans les dorsales, la fissure de la croûte terrestre laisse s’écouler du magma sur toute sa longueur on parle donc de volcans de dorsale ou de fissure. Il faut distinguer deux types de volcans de fissures

    • dorsale océanique

    • trapp

Il ne fut pas oublier deux formes très différentes qui sont :

  • Les caldeiras rhyolitiques du type Yellowstone où il n’y a pas de structure éminente.

  • Les champs volcaniques monogéniques aux structures multiples cônes de scories qui sont des champs de fissures isolées les unes des autres.

On notera toutefois que des cas de mélange de formes existent. Par exemple l’Etna est un stratovolcan posé sur un volcan bouclier. Dans Volcanoes of the World, Tom Simkin et Lee Siebert listent 26 types morphologiques de volcans.

Coupe d'un volcan

Monsieur Haroun Tazieff

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png

* Les rubriques marquées d'un astérisque sont obligatoirement renseignées.