"C’est en forgeant que L'on devient forgeron", dit le proverbe, alors FAITES DES PHOTOS, vous deviendrez photographe.
 Ni pellicule, ni développement, la photo numérique ne coûte pratiquement rien en dehors de l’investissement matériel. Profitez-en « mitraillez », et sélectionnez les meilleures.

Et surtout n'hésitez pas à prendre conseil dans un club photo ou sur des revues spécialisées...

CONSEILS PHOTOS

TIREZ LE MAXIMUM DES CARACTÉRISTIQUE DE VOTRE APPAREIL !
Votre appareil photo numérique obéit à la majorité des règles qui s’appliquent à la photo argentique (traditionnelle). Vous pouvez donc faire preuve de vos talents de créateur et d’artiste en tirant le maximum des caractéristiques de votre appareil. Faites des essais c’est gratuit.
 
INVESTISSEZ DANS LA MÉMOIRE...
Il existe toujours un moyen de stockage plus important que celui livré avec l’appareil, n’hésitez pas à investir quelques dizaines d' €uros dans une carte mémoire plus performante, afin de pouvoir régler votre appareil sur une qualité élevée.
 
QUELLE QUALITE SELECTIONNER ?
Standard ou normale : Réglage destiné à l’entraînement.
Fine : Pour des photos touristiques que vous garderez sur votre micro, ou que vous publierez sur un site WEB.
Haute qualité, format RAW: Ce réglage vous permet pratiquement tout, tirage sur papier, agrandissement partiel ou total, retouches fines, etc… c’est la qualité utilisée pour les photos de minéraux.
 
TRAVAILLEZ LA RETOUCHE AVEC UN BON LOGICIEL.
Un bon logiciel de retouche tel, Corel Photo, Adobe, etc … vous permet, après apprentissage, de faire des clichés fabuleux, couleurs, montages etc …


UTILISEZ LES TECHNIQUES DES PROS
La fonction "bracketing" est souvent présente sur votre appareil. Elle consiste à prendre plusieurs photos en rafale, avec des ouvertures de diaphragme différentes, par exemple la première avec l’ouverture standard du posemètre, la seconde avec une ouverture minorée d’un diaphragme, la troisième majorée d’un diaphragme. Certains appareils permettent de prendre jusqu’à 3 photos au dessus et 3 au dessous de l'ouverture préconisée par le posemètre de l'appareil. Cette technique très professionnelle, vous permet de réussir les clichés difficiles.
Souvenez-vous que pour avoir une profondeur de champ (netteté des détails sur l’ensemble de l’objet photographié) il faut utiliser une ouverture faible (le chiffre de l’ouverture le plus grand possible 8, 11, 16 ou 22). Il faudra donc jouer sur le temps de pose (vitesse d'obturation) pour avoir un éclairage correct, d’où l’utilité d’avoir un pied pour éviter de bouger lors des expositions longues. (avec le pied utilisez le retardateur de déclenchement pour éviter le « coup de doigt » au déclenchement).

QUELQUES CLICHÉS DE MA PRODUCTION...

MON MATÉRIEL...

Déjà 20 ans que lui et moi sommes en couple, c'est une pure merveille, pas complètement pro, moi non plus, mais tellement agréable par ses résultats. Il a des défauts mineurs, certains vous diront qu'il n'est pas assez ergonomique, qu'il est lourd (?) etc. Moi je vous dirai qu'il est fabuleux pour qui veut bien apprendre à s'en servir.

L'objectif EF-S 17-85mm avec lequel il était livré lors de l'achat a, très vite, été revendu. C'est un objectif pour amateur bon à tout mais aussi, un peu, à rien.

J'ai porté mes choix sur l'EF-S 17-55mm f/2.8 IS USM qui, même s'il n'a pas la bande rouge des "L" parce que non tropicalisé, est un magnifique outil dont je ne risque pas de me séparer. J'ai aussi l'indispensable et mythique EF 70-200mm f/4 USM, ce n'est pas un f/2.8 simplement car je n'en ai pas l'utilisation actuellement, le 2.8 est utile pour le reportage sportif en nocturne, les concerts et autres travaux dans l'obscurité. Mon seul regret, c'est de n'avoir pas l'IS, mais je ne dis pas que je ne vais pas investir dans ce sens. Pour les macro-photos j'utilise l'EF-S 60mm f/2.8 Macro USM, qui est lui aussi très agréable et très précis. La série est complétée, d'un EF 28-135mm f/3.5/5.6 IS USM pour que toute la plage soit couverte de 17 à 200, le 60 macro étant réservé à la macro.
S'agissant d'un appareil APX il faut multiplier les longueur focales par 1,6 le 17/55 est donc équivalent à un 27/88 et le 70/200 = 112/320 etc., en 24/36.

Vous désirez pouvoir comparer les performances des appareils photos...

Cliquez sur le logo à droite ou copiez l'UL dans votre navigateur. (site en anglais)

Logo dpreview

Vous trouverez ici un PDF de l'excellent article de Louis Dominique Bayle sur la photographie des minéraux. Il date un peu et traite de la photo avec les appareils argentique mais il y a des conseils qui restent valables pour le numérique.

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png
logo FB 50x50.png

mineralogie.club