Basalte : [du latin «basaltes», altération de basanites, du grec "basanos", pierre de touche ou d’un mot éthiopien ou égyptien «bekhen» signifiant pierre sombre] roche magmatique effusive de texture microlithique issue du manteau sous forme de lave refroidie rapidement au contact de l’air ou de l’eau. Composée de plagioclases (50 %), de pyroxènes (25 à 40 %), d'olivine (10 à 25 %), et de 2 à 3 % de magnétite, elle forme la majorité de la croûte océanique.

On distingue plusieurs types de basaltes en fonction de leur teneur en silice :

  • Les néphélinites et mélilitites : roches holofeldspathoïdiques dans les rifts en fin de vie.

  • La basanite : caractéristique du volcanisme intra plaques ponctuel et de faible volume.

  • Le basalte alcalin à olivine : roche ubiquiste. On le trouve dans le volcanisme intra plaques océanique et continental lorsque celui-ci est de faible volume.

  • Le basalte tholéiitique : [ou olivine tholéiite, ou tholéiite à olivine] constitue les fonds océaniques. Les MORB (MORB = basalte de dorsale, de l'anglais Mid Ocean Ridge Basalt) – K2O inférieur à 0,2 % et TiO2 inférieur à 2,0 % sont les constituants essentiels de la croûte océanique. Il se trouve également dans le volcanisme intra plaques océanique et continental. Il contient un orthopyroxène normatif (non exprimé).

  • La tholéiite à quartz : [ou quartzique] est beaucoup plus rare. Cette dénomination est trompeuse car on ne trouve jamais de quartz dans ces roches. Le quartz n’apparaît seulement et virtuellement dans la normalisation de la composition chimique.

Modèle basaltique :

  • plan de saturation de la silice

  • opx : orthopyroxène

  • cpx : clinopyroxène

  • ab : albite

  • Ne : néphéline

  • Qz : quartz

  • ol : olivine

QUELQUES PHOTOS...

QUELQUES PHOTOS...

Source Wikipedia

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png

* Les rubriques marquées d'un astérisque sont obligatoirement renseignées.