Trapp : [du suédois "trappar" : escalier] Empilements réguliers et stratoïdes (horizontaux), épais (5 à 15 m parfois 100m) et étendu (plusieurs milliers de km² pour une épaisseur totale de plusieurs milliers de mètres, de lave fluide, formé par des coulées relativement minces de laves basaltiques toléiitiques, alternant ou formant des doublets avec des couches de scories, qui évoque après érosion des gradins, des plateaux étagés en marche d'escalier.

Trapps du Deccan, Inde

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png

* Les rubriques marquées d'un astérisque sont obligatoirement renseignées.