VOILA UN NOUVEL OUVRAGE D'AIDE A L'IDENTIFICATION DES INCLUSIONS EN GEMMOLOGIE  .

Guide Indent Gemmes.

LES AUTEURS

Valentin Fejoz

Valentin Fejoz..

Françoise Besset.

Françoise Besset

Valentin Fejoz, passionné de gemmologie j’ai débuté mes études à Paris dans le cadre du diplôme de la Gem-A. Par la suite, j’ai réalisé de nombreux voyages en Amérique Latine, notamment en Colombie et au Brésil dans les mines d’émeraude. C’est là qu’est né mon intérêt pour cette gemme extraordinaire qui n’a de cesse de me fasciner.  

Amateur de photographie, c’est le microscope qui a retenu mon attention. Grace à cet outil j’ai découvert un univers riche d’information, de forme et de couleur : les inclusions. Les photos sont si surprenantes que sans connaitre les gemmes, il est impossible de deviner de quoi il s’agit. C’est donc ce mélange esthétique et technique qui m’a poussé depuis 2018 à constituer une bibliothèque de microphotographies à partir de plusieurs milliers d’échantillons observés tout au long de mes voyages. C’est grâce au docteur Amayas, que j’ai été initié à l’identification de minéraux par spectroscopie Raman, un instrument que j’utilise quotidiennement et qui vient compléter mes recherches sur les inclusions. En 2019 par le hasard des choses j’ai rencontré Françoise Besset, c’est après de nombreux échanges, nous avons pris la décision d’un pari audacieux : celui d’écrire un livre combinant gemmologie et géologie. Deux disciplines avec des approches très différentes pourtant complémentaires. C’est par le fruit d’un travail acharné que nous sommes arrivés à donner naissance au ‘’guide d’identification des gemmes’’.

Françoise Besset est Docteur en Géologie. Elle a effectué ses études à l’Université de Montpellier et, pour sa thèse, étudié la formation des gisements de nickel de Nouvelle Calédonie.

Par la suite, elle a occupé des postes faisant appel aux domaines « fondamentaux » de la géologie (cartographie à fine échelle de sites destinés à l’implantation de barrages et retenues collinaires), puis suivi l’enseignement, et obtenu le Master « Géorisques » (consacré aux risques naturels), afin de pouvoir identifier les zones du département de l’Hérault susceptibles d’être affectées de désordres (glissements de terrains et al.).

Par ailleurs, elle a initié et participé à la rédaction d’un ouvrage consacré à la géologie de l’Hérault (« Hérault miroir de la terre »), et rédigé, à l’échelon local, de nombreux articles de vulgarisation consacrés à la géologie.

LE PHOTOGRAPHE

Les passionnés de minéralogie connaissent tous Antonio, à travers ses magnifiques photos de minéraux publiées sur Facebook.

Antonio Miglioli,photographe..

Antonio Miglioli

LE GUIDE D'IDENTIFICATION DES GEMMES

Présentation du guide d’identification des gemmes

À travers ce guide, découvrez l’univers fantastique et merveilleux des gemmes et de la gemmologie.

 

Avec plus de 1000 photos prises au cœur des gemmes, apprenez à percer tous leurs secrets. Fruit de quatre années de recherches et de microphotographies, vous plongerez dans un univers riche en couleur, mélangeant géologie et gemmologie souligné d'un soupçon d'inspiration artistique.
Grâce à la participation de Françoise Besset, vous découvrirez comment se sont formés les cristaux, leurs gisements ainsi que de nombreuses histoires et anecdotes concernant des gemmes exceptionnelles.

Les inclusions témoignent de phénomènes très anciens datant parfois de plusieurs milliards d’années alors que la vie sur terre n’existait pas. Les observer, c’est remonter le temps et l’histoire de la planète à travers les âges. C’est aussi pouvoir identifier des cristaux si beaux et si rares, qu’ils sont destinés à orner les plus beaux bijoux. Depuis la période hellénistique, en passant par les maharajas, les rois, et les grands artistes créateurs contemporains, les gemmes ont de tout temps fasciné l’Homme. Passionné de gemmologie, mon attention s’est portée sur les inclusions et leurs observations au microscope. Elles sont parfois si surprenantes qu’elles dépassent le cadre de l’identification et s’inscrivent dans un domaine purement artistique. C’est à la fois, l’admiration des merveilles de la nature et mon intérêt pour la science qui m’ont poussé à donner vie à ce projet.

Photo ci-contre : Quartz contenant des inclusions fluides jaunes de pétrole, de petites taches noires de matière bitumineuse, ainsi que des bulles de méthane. Origine Pakistan, crédit photo Antonio Miglioli.
 

Inclusions de pétrole dans quartz.

Une part importante de ce travail a été de réunir une grande variété de minéraux, de Madagascar au Brésil, du Pakistan à la Colombie en passant par le Sri Lanka et la Chine. L’objectif étant de montrer une multiplicité d’inclusions dans le but de constituer un guide d’identification des gemmes. Le microscope est un instrument accessible à tous. Avec un grossissement de 40x, en jouant sur différents éclairages, il est possible d’observer la quasi-totalité des inclusions présentes dans ce livre et d’aboutir à de solides conclusions. Néanmoins la lecture de cet ouvrage nécessite des connaissances préalables sur la gemmologie et les minéraux. 

En amont, Françoise Besset, docteur en géologie, nous propose de découvrir les mécanismes qui ont abouti à la formation des cristaux. Des évènements qui dépassent notre imagination, tels que l’expulsion des diamants depuis les profondeurs de la terre, par des laves jaillissant à la vitesse du son. C’est avec sa capacité d’expliquer des phénomènes complexes par des mots simples que Françoise, nous fait découvrir l’univers de la géologie et des minéraux ponctués d’anecdotes et d’histoires sur des gemmes d’exception. 

C’est le talent d'Antonio Miglioli, le prestigieux photographe Italien, que nous avons illustré le livre avec de nombreuses photos d’excellente qualité, réalisées en stacking.

Le but de cet ouvrage est de permettre aux gemmologues de niveau intermédiaire et d’un niveau plus avancé, d’avoir un guide de table réunissant suffisamment de photos, de schémas et de cas pratiques afin d’être utilisé comme un outil de travail.


 

Format 17 X 25 cm

Couverture soup^le

Reliure collée

429 pages sur papier glacé 135 g.

1153 photographies, schémas et graphiques

Edité par les auteurs

ISBN en cours

Prix  100 € + Frais d'envoi

QUELQUES EXEMPLES TIRES DE L'OUVRAGE ...

Aigue-marine :

Les disques d’inclusion fluide biphasés sont caractéristiques des béryls émeraude (page 64), héliodore, morganite, goshénite etc…). Un jeu de couleur se révèle lorsqu’ils sont éclairés avec une lumière rasante.

Photo ci-dessous : Disques de nature biphasée observés en lumière rasante. Grossissement 50x

 

Disque biphasé en lumière naturelle.

Chapitre des Quartz 
 

Les géologues cherchent à connaitre et à interpréter des évènements ayant eu lieu il y a plusieurs millions d’années. Les inclusions constituent un ‘’enregistrement’’ de fluides disparus depuis longtemps de la croûte terrestre. Ces ‘’capsules temporelles’’ permettent d’estimer la température, la pression et la composition d’anciens fluides traversant les roches. Henry Clifton Sorby est le premier scientifique à avoir proposé en 1858 une méthode d’analyse des inclusions fluides. Il a réalisé des expériences à diverses températures, mais aussi des tests d’analyse du contenu des inclusions par broyage d'échantillons.

Photos ci-dessous : Cette inclusion a été chauffée à 80°C dans le but d’observer une transformation de l’inclusion, comme l’avait fait H-C Sorby 150 ans plus tôt. Avec des jeux successifs de chauffage et de refroidissement, l’inclusion va changer d’aspect. Grossissement 30x pour chacune des photos

Inclusion chauffée a 80°.

Emeraude

Emeraude tableau.
Emeraude carte des gisements.

Liste des principaux pays producteurs d’émeraudes : Le Brésil, la Colombie, la Zambie, Madagascar, l’Afghanistan, le Pakistan, la Chine, la Russie.
 

Photos ci-dessous : Inclusion de pyrite dans une émeraude de Colombie. Le passage des saumures hydrothermales chaudes sur les shales a entraîné un échange d’éléments entre les fluides et les roches ; par le biais d’une réaction chimique, les sulfates d’origine évaporitique et la matière organique des shales noirs, ont produit un sulfure : la pyrite (FeS2). Ce sont des inclusions que l’on retrouve dans d’autres gisements à travers le monde notamment au Mozambique ou au Brésil.
Grossissement 30x, 40x, 40x du haut vers le bas et de gauche à droite.

Inclusion de pyrite dans une emeraude.

Les substances de remplissage

Les flashs bleus et jaunes dans les fissures sont caractéristiques des émeraudes résinées. Il s’agit peut-être d’opticon très utilisé en Colombie, néanmoins nous ne pouvons pas affirmer avec certitude qu’il s’agit de cette substance.
                        
Photo en haut à gauche : Flash de couleur bleu et jaune caractéristiques de la résine.
Grossissement 40x.
Photo en haut à droite : Flash à dominante bleu entouré de multiples inclusions triphasées. Grossissement 50x, origine Colombie.
Photo du bas : Flash jaune et bleu avec une prédominance du jaune. Grossissement 40x.

Substances de remplissage dans les gemmes.

Chapitre des Corindons : Les traitements

Traitement [tʁɛ.t(ə).mɑ̃] Masculin : Ensemble des méthodes employées pour lutter contre une maladie et tenter de la guérir.

Un rubis ou un saphir ''malade'' doit se voir administer ''un moyen de guérir''. Il s’agit ici d’une couleur trop fade ou trop foncée ainsi que de fissures et d’inclusions trop abondantes. Il existe de nombreuses méthodes pour les ''soigner'' néamoins elles présentent des risques. Au cours des processus de traitement, de nombreux rubis et saphirs sont endommagés et deviennent inutilisables. 

Rendre commercialisable, un nombre plus important de gemmes est un enjeu de taille pour les exploitations minières. Les beaux cristaux sont rares et ne permettent pas toujours de compenser les frais élevés liés à la production. Ceux de qualité inférieure, plus courant, permettent un apport financier plus régulier. Pour ce faire, les traitements ont trouvé leur place dans l'équilibre et le maintien des exploitations minières.

Lors de la vente, les traitements ne sont pas toujours mentionnés. Dès lors le risque est d’acheter une gemme surévaluée, vendue, car d’une couleur plus attrayante et d’une pureté supérieure à celle d’origine. D’après le décret Français relatif au commerce des pierres gemmes et des perles, la plupart des traitements doivent être signalés à l’acheteur. Néanmoins de nombreux pays ne sont pas soumis aux mêmes législations et ne le mentionnent pas. 

Traitement thermique bulle de gaz dans corindon.

Photo de la page précédente : Cette bulle de gaz semble figée à l’intérieur d’une cavité, elle est la preuve d’un traitement thermique. On observe également en arrière-plan de multiples inclusions appelées ‘’empreinte de doigt’’, dont l’aspect et la forme viennent corroborer ce diagnostic.
Grossissement 60x.

Corindon traité au borax.jpg

Photos ci-dessus : Ces inclusions noires aux formes arrondies caractérisent un traitement au borax. Aucune inclusion n’est semblable à celles-ci dans les rubis naturels non-traités ou ceux ayant subi d’autre type de traitement. Grossissement 60x, 40x, 50x du haut vers le bas et de gauche à droite.

Je tiens à remercier Jean-Jacques Chevallier d’avoir accepté de publier cette présentation de ce nouvel ouvrage de gemmologie. Le site minéralogie.club m’était inconnu, il résulte d’un immense travail combinant géologie, minéralogie et gemmologie, accessible à tous et très complet.

 

Je suis honoré d’être soutenu par des passionnés.