LES MINÉRAUX

Préambule

L' Association internationale de minéralogie (IMA) est le groupe international qui reconnaît de nouveaux minéraux et noms de minéraux. Cependant, les minéraux découverts avant 1959 ne sont pas passés par la procédure de désignation officielle. Certains minéraux publiés ont déjà été confirmée ou discrédité depuis cette date. Cette liste contient un mélange de noms de minéraux qui ont été approuvés depuis 1959 et les noms de minéraux se rapporteraient encore aux espèces minérales valides (celles - ci sont appelées espèces « droits acquis »). À l' heure actuelle, chaque année , environ 50-60 nouvelles espèces minérales sont officiellement approuvées par la Commission des nouveaux minéraux, nomenclature et classification (CNMNC) de l'Association internationale de minéralogie.

GÉNÉRALITÉS

Il existe plus de 5 000 espèces minérales reconnues et des centaines sont en cours pour être reconnues, seulement une douzaine sont les plus abondantes, parmi eux, les plus connus, le quartz SiO2, la calcite CaCO3 et la halite NaCl (le sel ).

La majorité des espèces minérales de la croûte terrestre sont composées avec seulement les huit éléments chimiques suivants :

tab. elements des min.jpg

QU'EST CE QU'UN MINÉRAL ?

molecule quartz

Un minéral est le plus souvent un solide naturel homogène avec une structure atomique ordonnée et une composition chimique définie. Il peut être décrit, dans la très grande majorité des cas, comme une matière cristallisée caractérisée par sa composition chimique et l'agencement de ses atomes selon une périodicité et une symétrie précises qui se reflètent dans le système cristallin et le groupe d'espace du minéral.

Par exception historique à l'état solide, le mercure, liquide à température ambiante (il ne forme un cristal qu'en dessous de −39 °C), est aussi considéré comme un minéral de la catégorie des éléments natifs.

 

Quelques solides non cristallisés et amorphes, telles l'opale (minéraloïde composé de différentes phases de silice, assimilable à une roche).

La composition chimique peut être parfois légèrement variable, ou couvrir de larges gammes de variations compréhensibles par substitution comme dans le cas des solutions solides.

Pour régler les dénominations, administrer les débats et les classifications pratiques plus que dogmatiques, il faut un arbitre scientifique international, la plupart des minéralogistes s'accorde sur l' IMA, Association Internationale de Minéralogie.

Les minéraux s'associent pour constituer ou former les roches constituant la croûte et le manteau terrestres et,

d'une façon plus générale, les planètes telluriques et les astéroïdes (donc aussi les météorites).

Wikipedia-logo-fr-small-blanc.png

CARACTÉRISTIQUES DES MINÉRAUX

Une espèce minérale est caractérisée par deux types de propriétés :

  • Physiques

  • Chimiques

tab.car.phy.chim.jpg

CAS PARTICULIERS

La même composition chimique avec des caractéristiques physiques différentes.
Si l’on fait un listing des minéraux avec en regard leur formulation chimique on a la surprise de constater que de nombreux minéraux ont une même formule.

La question pourquoi ne portent-ils pas le même nom. C'est en raison des caractères physiques. Ils sont polymorphes en raison des conditions physique de leur formation, température et pression différentes.


L'exemple le plus connu et surtout le plus impressionnant c’est le diamant et le graphite, leur composition chimique est le carbone pur et pourtant l’un est transparent, l’autre opaque et noir, l’un est le corps le plus dur connu, dureté 10, l’autre est tellement tendre que lorsqu’on le frotte  sur une feuille de papier il laisse une trace, dureté 1, l’un appartient au système cubique, l’autre au système hexagonal, l’un a une densité de 3,5 l’autre de 2,2, l’un a un éclat adamantin, l’autre un éclat métallique.
Ce sont leurs conditions de formation température pression qui ont modelé leurs caractéristiques. L’un s’est formé à très grande profondeur entre 120 et 700 km dans le manteau, l’autre près de la surface dans la croûte, l’un à des températures et pression très élevées, l’autre à basses pression et température.

Structure cristalline du diamant