LA MINERALOGIE
à l'Institut de Physique du Globe de Paris

Logo IPGP
IPGP frise.

L’institut de physique du globe de Paris (IPGP) est un établissement composante d’Université de Paris qui compte 300 étudiants, 16 équipes de recherche, 450 chercheurs, enseignants-chercheurs, personnels administratifs et techniques.

Il est aussi un grand établissement d’enseignement supérieur et de recherche en sciences de la Terre, en charge de l’observation permanente des processus telluriques (volcanisme, sismicité, champ magnétique).


L’IPGP conduit des recherches dans tous les champs d’études de la Terre solide en conjuguant l’observation, l’expérimentation, l’analyse et la mesure en laboratoire, et la construction de modèles conceptuels, analogiques et numériques. Les recherches de l’IPGP s’articulent selon quatre grands thèmes : Intérieur de la Terre et des planètes (structure, composition, évolution et dynamique de la Terre profonde et des planètes), Risques naturels (processus lithosphériques, fonds océaniques, tectonique, volcanisme, séismes, glissements de terrain, météo spatiale), Système Terre (zone critique, grands cycles de surface, effets des activités anthropiques, interactions biosphère-hydrosphère-géosphère), et enfin Origines (du système solaire, des planètes, de la Terre, de la vie, des océans, de l’atmosphère). Les équipes de recherches de l’institut ont développé et opèrent des équipements expérimentaux et analytiques de haut niveau regroupés, pour la plupart, au sein de plateformes instrumentales ouvertes au monde académique et industriel.

IPGP, thématiques de recherche.