Tableau des caractères de la baryte.jpg

Baryte appelée aussi barytine en Français.

 

L'orthographe officielle de l'IMA est baryte.

Nommé en 1800 par Dietrich Ludwig Gustav Karsten du grec Barus βάρυζ, pesant ou lourd, en raison de son poids inhabituel pour un minéral non métallique.

La baryte est un sulfate de baryum.

Espèce minérale très fréquente d’origine hydrothermale, gangue de nombreux filons métallifères tels :  le plomb, le cuivre, le zinc etc. Ce minéral est communément associé à la fluorite, la galène, la sphalérite, la calcite, le quartz dans les fentes alpines en particulier, etc. Elle est associée à la calcite dans les veines et cavités calcaires, elle peut former une part importante des argiles résiduelles issues de l'altération météorologique des calcaires et des concrétions dans certains grès.

Les faciès sont très variés, souvent en crêtes, agrégats de cristaux lamellaires, coupants, en boules et en placages et aussi agrégats de « sifflets », « cercueils », « grains de riz » ».

La forme des cristaux est, elle aussi, très variée, les habitus les plus courants sont lamellaires, prismatiques, tabulaires et aciculaires et plus rarement en grains de tailles variables.

Ses utilisations son très variées dans l’industrie et aussi la pharmacologie.

En France les gisements sont très nombreux certains de niveau mondial tels ceux de la bordure de la Limagne, Cote d’Abot, pour ne citer qu’eux.

A l’étranger, citons ceux du Maroc, Bou Nahas et Nador ; ceux du Congo R.D. associés à la malachite, mine de Shanghulowe ; ceux de la mine de Xiefang en Chine, des cristaux tabulaires ambrés sur fluorite verte ; ceux de Cavnic en Roumanie, tabulaires orangés ; en Allemagne citons les gisements de Pöhla dans l’Erzgebirge et la mine Clara en Forêt Noire ; en Espagne, Carthagène ; en Belgique, la carrière de Lomprey  ; en Italie, la Sardaigne et les cristaux verts à orangé de Villamssargia et pour finir les très nombreux gisements d’exception étatsuniens.
Pour plus de détails voire page 261 dans

« Minéraux » par Julien Lebocey aux éditions du Piat.

 

ATTENTION ! certaines barytes bleues de Cavnic ont été obtenues par irradiation dans les années 1980/2000, elles auraient tendance à changer de couleur, ceci dit il y en a aussi eu de très belles naturelles.

 

Sources principales :

Minéraux de J Lebocey aux éditions du Piat
Wikipédia pour le tableau

Guide Delachaux des minéraux

BaSO4.png
Wikipedia-logo-fr-small.png

MUSÉE "Minéralogie  Passion"

"Minéralogie Passion" est une page Facebook
rejoignez l a!

  • Facebook
Rhodocrosite Perou.
Baryte, beue, Nador, Maroc.

BARYTE ou BARYTINE

affichette.jpg
Min Pass QR code.jpg
Minéralogie Passion
Scannez-moi !
Lexique Géowiki-mini.jpg