VERRE LIBYQUE

Découverte et localisation du verre libyque

Photo Droits réservés - © 2013

Anne-Marie et Michel Detay

Au retour du Gilf el Kebir (un des plus intéressants secteurs du Sahara, riche en vestiges pré-égyptiens, en gravures rupestres…) on traverse le désert libyque, où aucun naturaliste ne peut manquer de s'arrêter sur le site du silica glass pour y re-découvrir le verre libyque ( Libyan Desert Glass  = LDG).

Le verre naturel connu le plus riche en silice (> 98%), qui a fait l'objet de nombreuses recherches et hypothèses et dont l'origine soulève encore des interrogations au sein de la communauté scientifique.

Le site du verre libyque se trouve dans la « Grande Mer de Sable » du désert libyque. dont, malgré son nom, la majeure partie de cette zone désertique se situe principalement en Égypte, et déborde seulement en Libye, au Soudan et au Tchad. Le premier repérage moderne de ce gisement est dû à P.A. Clayton qui le signala en 1932. Il y effectua d'autres voyages et la carte qu'il a dressée a été publiée par L.J. Spencer en 1939.

Théodore Monod participa à sa célébrité en France.

Le verre libyque est un verre amorphe et naturel très riche en silice, 98%, quasiment pur.
Les premières théories de formation le voient comme  issu de la fusion des sables lors de l'explosion ou de l'impact d'une météorite dans la Grande Mer de Sable du désert Libyen en Égypte occidentale mais on n'a jamais trouvé de trace de l’astroblème, cratère, d'impact.
Une autre théorie, peut-être la plus probable, évoque un éventuel impact cométaire oblique faisant fondre une très importante quantité de sable.

Une dernière hypothèse, beaucoup moins probable, évoque un processus de formation hydro-volcanique avec un refroidissement rapide, interdisant la cristallisation de la silice en quartz.

La formation a eu lieu il y a environ de 29 millions d'années, sous très haute pression, > 20 GPa, et très haute température, > 1800°C.

Le verre libyque, une impactite égyptienne d'origine cométaire ?

Article de Michel Detay et Pierre Thomas

ENS Lyon - Laboratoire de Géologie de Lyon

Résumé :

Éléments de synthèse sur l'origine du verre naturel le plus riche en silice.

 

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png

* Les rubriques marquées d'un astérisque sont obligatoirement renseignées.