Nouveau Minéral tombé de l'espace...
L'Edscottite

Septembre 2019

retour dossier.png
logo FB share.png

" La météorite "Wedderburn" tombée à Wedderburn, Loddon Shire, Victoria, en Australie, en 1951 nous avait déjà livré un certain nombre de surprises dans sa composition.

Cette météorite, de 210 grammes, à la forme ovoïde de couleur brun-noir et rougeâtre, serait issue du cœur d’un ancienne planète.

On y avait déjà trouvé des éléments classiques Fer (Fe), Nickel (Ni) et or (Au) et des minéraux rares kamacite, schreibersite et troilite.

La cerise sur le gâteau a été découverte par les chercheurs de CALTECH un minéral encore inconnu sur la Terre l’Edscottite, du nom du découvreur de la météorite, le cosmologue Edward Scott. "

L’edscottite fait partie de la famille des carbures de fer comme la cohénite (Fe3C3) et l’haxonite (Fe23C6) ces trois minéraux se forme à partir de la kamacite minéral que l’on ne trouve que dans les météorites, c’est un alliage de fer et de nickel, le plus souvent dans les proportions de 90/10 à 95/5 avec parfois des impuretés telles que le cobalt ou le carbone.
Sous microscope elle se présente sous forme de cristaux blancs en strates prises en sandwich entre d’autres minéraux. L'edscottite cristallise donc en strates contrairement à la cohénite et à l’haxonite, vraisemblablement en raison d’une croissance rapide après sursaturation du carbone.
Les chercheurs de CALTECH pensent la formation résulte « d'une concentration plus faible en carbone et donc d'une température de croissance cristallographique inférieure ».

 

Ce minéral avait déjà été observé dans des résidus de fonderie après la transformation de fer en acier. Là c’est la première fois que l’on le rencontre à l’état naturel.

 

Ce nouveau minéral est approuvé par l’IMA


La provenance de la météorite Wedderburn est peut être « le noyau en fusion d'une planète détruite par une explosion », d'après Geoffrey Bonning, planétologue à l'université nationale australienne et cité par The Age. Ce serait un débris du noyau brisé par de l’explosion.

Remarque très intéressante :

Sources :

  • Ma, C. et Rubin, A. (2019), Edscottite, IMA 2018-086a. Lettre d'information du CNMNC n ° 47, février 2019 : 204; European Journal of Mineralogy: 31: 199-204.

  • Chi Ma, California Institute of Technollgy

  • Geoffrey Bonning, The Age.

  • Mindat

  • Wikipédia

retour dossier.png

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png

* Les rubriques marquées d'un astérisque sont obligatoirement renseignées.