"Benji", Benjamin Carballo est un jeune minéralogiste, de moins de trente ans que nous connaissons depuis près de 15 ans, mon épouse et moi, à peine adolescent il fréquentait notre galerie de minéraux tous les mercredi et samedi après-midi à la recherche de minéraux en nous posant des tas de questions.

Aujourd'hui, il est un grand collectionneur reconnu, ses articles dans la revue "Le Règne Minéral",

son charisme, son entregent et surtout ses grandes connaissances lui ont ouvert beaucoup de portes auprès des collectionneurs et des plus grands négociants.

Doté d'une super mémoire, il a très vite beaucoup appris et particulièrement dans le domaine des uranifères qui sont une véritable passion chez lui.
Sa récente publication, d'une pyromorphite radifère, sur FB, m'a donné l'idée de la publication de cette page."

Le caillou de Benji . . .

Pyromorphite radifère, Galène et probable Cérusite, le tout dans une matrice siliceuse.

Les Dorains, Issy-l'Evêque, Saône-et-Loire, Bourgogne. Cadeau de P-C. Guiollard !

 

La zone minéralisé (photo) fait 2,5 cm, le morceau entier 4 cm. Spécimen radioactif (jusqu'à 1,62 uSv/h* à 1 cm) car la pyromorphite contient d'infimes quantités de radium (beaucoup plus radioactif que l'uranium). Le prospecteur Hyppolite Marlot exploitera le gisement dans les premières années du 20ème siècle (dès mars 1903) pour le radium (découvert par P. et M. Curie en 1898), le premier gramme de radium français viendra de ce gisement ! A l'époque, cela coûtait une fortune !D'après le Dr E. Asselborn, le filon de quartz qui contient cette pyro' a déjà été découvert en 1847 par le Dr J-E. Carion et repris par V. Berthier. Ces derniers signaleront cette découverte à Marlot en 1894.

Mais d'où vient ce Radium ?

D'après le hors-série du Règne Minéral sur le Morvan, la radioactivité des pyromorphites diminue puis s'estompe au fur et à mesure que l'on va dans la profondeur du filon. D'après Jacques Dannes (dans un CR à l'Académie des Sciences en 1905), ce sont les eaux superficielles qui se sont chargées en Radium, après avoir traversé les fissures des filons de quartz à minéraux de Plomb. Ce qui explique la radioactivité uniquement observée aux zones perméables, près de la surface. Enfin, Pierre-Jacques Chiappero (du Muséum de Paris) suggère que le radium est associé à la Pyromorphite sous forme de "sulfate de radium" très soluble. Pour terminer, la Galène des zones profondes a été exploitée pour le Plomb.

____________________

* uSv/h : unité de "sievert" par heure. Le sievert (symbole : Sv) est l'« unité utilisée pour donner une évaluation de l'impact des rayonnements sur l'homme ». Plus précisément, c'est l'unité dérivée du Système international utilisée pour mesurer une dose équivalente, une dose efficace ou un débit de dose radioactive (Sv/s, Sv/h ou Sv/an), c'est-à-dire pour évaluer quantitativement l'impact biologique d'une exposition humaine à des rayonnements ionisants. Le sievert ne peut donc pas être utilisé pour quantifier l'exposition reçue par des animaux de laboratoire, et est remplacé par le gray.

Source wikipédia.

Le gisement . . .

Radium , PdF gisement Issy leveque.

Téléchatgez le PdF :
Gisements radifères d'lssy-l'Évêque (Saône-et-Loire) par Jacques Danne, Faculté des Sciences de Paris, 1905.

Le radium . . .

WIKIPEDIA en PdF

PdF Radium.jpg

PDF

Clic

ARCHIVE 1904 - DANNE 

LE RADIUM
SA PRÉPARATION SES 
PROPRIÉTÉS

Radium Danne 1904 .jpg

PDF

Clic

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux !

logo FB share.png
logo FB 50x50.png

mineralogie.club