L'ETAIN ARMORICAIN

Par Yves LULZAC, ancien géologue minier du BRGM

Article paru dans Mines & Carrières

N° 196 - octobre - 2012 (Hors série)

avec l'aimable autorisation de l'auteur

PROVINCE SUD ARMORICAINE

DISTRICT DE MORTAGNE

Il correspond au vaste massif granitique de Clisson-Mortagne-sur-Sèvre aujourd’hui plus connu pour ses gisements uranifères que pour ses indices d’étain. Cependant, la cassitérite a été décelée dans le réseau hydrographique qui draine ce massif et plus particulièrement dans une zone couvrant le grand axe du massif entre les bourgs de Clisson et de Châtillon-sur-Sèvre.

Mais, ces indices découverts en "lit vif" n’ayant jamais montré de concentrations supérieures à 200 g/m³, aucune recherche plus détaillée n’y a été effectuée.

Il en est de même pour ce qui concerne les gîtes primaires à l’origine de cette cassitérite. On sait simplement qu’ils se manifestent sous forme d’éboulis quartzeux provenant de filons ou lentilles de faible puissance, peu nombreux, d’extension probablement très limitée et que l’on ne voit jamais sur affleurement naturel. C’est dans la région de Saint-Laurent-sur-Sèvre que la densité de ces éboulis semble la plus notable, mais leurs minéralisations y apparaissent plus wolframifères que stannifères (P. Laucagne et al., 1956).

Distrtict de Mortagne.jpg

Since 24-09-2021