logo FB share.png

LA PÉTROLOGIE

Définition

La pétrologie, petrology en anglais et steinkunde en allemand, est l'étude de l'origine, des propriétés et de l'utilisation des roches. Le terme est dérivé du mot grec πετρος "pierre" ou "roche". C'est une subdivision des géosciences issue d'un américanisme, voir a fin une note précisant cette appelation.

Préambule

La pétrologie est une des sciences qui étudient les roches : elle approfondi et explique les processus de formation et transformation, physiques, chimiques et biologiques, des roches à travers leur répartition, leur composition, leur agencement ou structure, leurs caractéristiques et leurs propriétés.

Depuis la nuit des temps l’Homo Sapiens a utilisé la matière minérale pour créer certains de ses outils à travers ses caractéristiques, résistance à la fracture, dureté, densité, masse, tranchant, couleur etc. Beaucoup plus tard la matière minérale intéressât les scientifique qui se posèrent des question sur sa composition, sa structure ses origines. C’était là le début de la pétrologie.

Etude de la formation par l'origine

L’étude de la formation a généré un classement en trois catégorie ou familles principales auxquelles il faut ajouter les évaporites, selon leur origine.


Magmatique, issues du magma.(voir magmatisme et roches magmatiques)
Sédimentaires, issues de l’altération chimique et de l’érosion mécanique. (voir les pages...)
Métamorphique, issues de la transformation sous l’effet de la chaleur, de la pression ou de réactions chimiques.

Evaporitiques, issues de sublimation de vapeurs ou condensation de liquides par évaporation.

Origines

Pages à consulter

Magmatiques

Sédimentaires

Evaporitiques

métamorphisme et roches métamorphiques

Métamorphiques

Les cycles des roches

Étude de la composition

L’étude de la composition et passée par l’étude des minéraux, elle a généré un classement selon la chimie de ceux-ci.(voir le classement des minéraux)

 

La pétrologie, dans un sens plus large, inclut la pétrographie et la pétrogenèse ou lithogenèse (étude des processus pétrogénétiques ou lithogénétiques à l'origine des roches)*

*G.W. Tyrrell, The Principles of Petrology. An Introduction to the Science of Rocks, Springer Science & Business Media, 2012 (lire en ligne [archive]), p. 2

Note

De la pétrographie à la pétrologie

Les deux termes de pétrographie et de pétrologie reflètent surtout le développement historique de la science des roches : historiquement, la première discipline est la pétrographie qui depuis la fin du XVIIIe siècle décrit ces roches (en ce qui a trait aux structures, textures, compositions, etc.) et leurs relations avec l'environnement géologique, alors que la pétrologie est une science qui se développe au XXe siècle et se démarque de la première par sa démarche phénoménologique, en expliquant les processus pétrogénétiques à l'origine des roches. Ainsi la distinction entre pétrographie et pétrologie est-elle parfois considérée comme dépassée :

«...le nouveau nom était un anglicisme, ou plutôt un américanisme, puisque le terme de « petrology » a été créé en 1902, pour qualifier la chaire attribuée à Joseph Paxon (1857-1920) par l'université de Chicago. En fait, cette différence entre description et interprétation […] est parfaitement spécieuse : tout scientifique cherche à interpréter ce qu'il a décrit, en fonction des connaissances de l'époque et des données dont il dispose. Mais, dans le cas présent, les deux noms, consacrés par l'usage, se justifient. »

- Jacques Touret, L'essor de la géologie française*. Depuis les années 1950, l'observation au microscope est complétée par des techniques d'analyse issues de la physique (microscope électronique à balayage, micro-sonde électronique ou l'analyseur en micro-fluorescence X…), de la géochimie (méthode de datation absolue des roches en géochronologie), de l'informatique (accroissement des capacités de calcul), ainsi que par les progrès de l'expérimentation (cellules à enclumes de diamant qui permettent d'atteindre de très hautes pressions et températures).

*Jacques Touret, « De la pétrographie à la pétrologie », dans Jean Gaudant, L'essor de la géologie française, Presses des Mines, 2009 (lire en ligne [archive]), p. 172.

Since 11-02-2022